Biographie

Formé au départ pour ne présenter que quelques concerts par année, voilà que les musiciens de la formation lanaudoise De Temps Antan parcourent le globe à longueur d’année. Ils ne sont que trois, mais on croirait pourtant en entendre six! Dans une explosion de violon, d’accordéon, d’harmonica, de guitare et de bouzouki, Éric Beaudry, André Brunet et Pierre-Luc Dupuis constituent sans l’ombre d’un doute le plus puissant trio trad du Québec.

ÉRIC BEAUDRY

C’est à Saint-Côme, village de la région de Lanaudière, qu’Éric Beaudry découvre la musique traditionnelle québécoise. Influencé par le répertoire familial, il commence à chanter et à jouer de la guitare dès l’âge de 10 ans. Il se fait connaître en 1992 en tant que membre fondateur du groupe La Galvaude, puis poursuit sa route en créant deux autres formations, Ni Sarpe Ni Branche et Norouet. Parallèlement à la musique, Éric s’intéresse à la recherche du répertoire traditionnel, ce qui lui vaudra plusieurs prix et distinctions dont le Prix Mnémo en 2002 pour le disque Musique gaspésienne qu’il a produit pour le violoneux Édouard Richard. En 2003, il se joint à La Bottine Souriante, ce qui ne l’empêche pas, depuis 2002, de mettre à profit son expérience et son diplôme universitaire en interprétation guitare pop et jazz en enseignant aux étudiants du programme de musique traditionnelle du CEGEP régional de Lanaudière, à Joliette. Aujourd’hui, Éric est reconnu dans le monde tant pour la richesse de sa voix que pour son talent à la guitare, à la mandoline et au bouzouki.

ANDRÉ BRUNET

De Lacolle, en Montérégie, l’attirance d’André pour la musique est remarquée très tôt par ses parents. Le violon devient l’instrument de son grand talent dès l’âge de neuf ans. Plus tard, avec son frère Réjean, il forme le groupe Les Frères Brunet qui, en plus d’enregistrer plusieurs albums, présentera de nombreux concerts un peu partout dans le monde.

En 1997, son style à la fois énergique et raffiné lui vaut une place au sein du célèbre groupe La Bottine Souriante avec lequel il jouera dans plus de 15 pays en 10 ans. Bien que cette belle aventure ait pris fin en 2006, André demeure très actif dans le monde de la musique traditionnelle.

En août 2008, lors d’une compétition de violon réunissant plus d’une vingtaine de violonistes de partout au Canada, le Canadian Grand Masters Fiddling Competition, André s’est mérité le titre de « Grand Maître du Canada » en remportant la première place. Ce prestigieux prix fait de lui le premier québécois à remporter cette compétition depuis sa création en 1990. De plus, en septembre 2009, André s’est mérité les honneurs de l’Ontario en remportant le titre de Grand Champion à la célèbre compétition de violon: Annual Pembrooke Old Time Fiddling and Step Dancing Championships.

De plus, André a participé à la Cérémonie d’ouverture des XXIes Jeux olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver en Colombie-Britannique au Canada.

Tantôt en duo avec son frère Réjean Brunet (Vent du Nord), Éric Beaudry (La Bottine Souriante), Martine Billette ou bien avec le trio De Temps Antan avec ses anciens collègues de La Bottine : Pierre-Luc Dupuis et Éric Beaudry; ou encore avec le groupe Celtic Fiddle Festival au côté des grands violoneux Kevin Burke (Irlande), de Christian Lemaître (Bretagne), André continue son ascension avec différents groupes et musiciens de renom. Sa passion pour la musique traditionnelle québécoise n’a d’égale que son envie irrésistible de jouer sur nos cordes sensibles pour nous faire danser.

PIERRE-LUC DUPUIS

Natif de Louiseville, en Mauricie, Pierre-Luc grandit en chantant au sein d’une famille où l’on a toujours célébré la musique traditionnelle. Les chansons à répondre et l’harmonica furent ses premiers complices. Ce n’est qu’à 18 ans qu’il adopte l’accordéon diatonique. Peu après, il fonde le groupe Les Langues Fourchues et enregistre un premier album en 2001. Il contribue au succès de la formation durant 4 années. Il se joint ensuite au groupe légendaire La Bottine Souriante en 2003 et pendant près de 6 ans, il propage sa bonne humeur contagieuse dans une dizaine de pays. Ayant terminé l’aventure avec La Bottine Souriante en 2008, Pierre-Luc se consacre dorénavant à ses amours à temps plein… De Temps Antan.